FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisinge-ShopContact |
  
Accueil » News » Approche conceptuelle de la protection incendie

Approche conceptuelle de la protection incendie

Henk Vincent, Directeur Services Facilitaires & Directeur Masterplan de l’AZ Alma
Henk Vincent, Directeur Services Facilitaires & Directeur Masterplan de l’AZ Alma

A la veille de la Saint Nicolas, VK Group invitait le secteur des soins à la Ghelamco Arena à Gand pour un séminaire sur le thème « Fire Engineering », une spécialité additionnelle dans le large éventail des activités du groupe, comptant 270 architectes et ingénieurs.
« Le Fire Engineering a longtemps été principalement une matière qui imposait des règles, qui établissait des prescriptions » affirme Dirk Slabbinck, Chief Technology Officer chez VK Group, en guise d’ouverture. « Aujourd’hui il s’agit de l’approche pratique de la protection des personnes, des biens et des structures contre les incendies et les dégâts du feu » ajoute Erwin Theuns, Fire Safety Expert chez VK Group. « Le développement de la fumée est souvent bien plus dangereux que l’incendie, particulièrement dans les situations particulières du secteur des soins » poursuit-il. « La fumée engendre souvent une sensation de panique, ce qui empêche évidemment une évacuation rapide. »

Qu’il s’agisse d’hôpitaux ou de maisons de soin et de repos, le Fire Engineering vise la protection efficace sans entraver la vision des architectes sur les bâtiments. « Il s’agit d’une matière orientée sur les performances. Elle est liée à la recherche scientifique, notamment en ce qui concerne le calcul précis du temps d’évacuation nécessaire par rapport au comportement des structures portantes d’un immeuble en cas d’incendie » explique Erwin Theuns. Le Fire Engineering doit dès lors idéalement être inclus dans chaque projet de construction dès le départ. D’un point de vue architectural, beaucoup de choses peuvent être réalisées en faveur de la protection incendie, comme l’intégration de zones pare-feu ou encore un compartimentage de l’espace. Plus la protection incendie est intégrée tôt dans le développement conceptuel d’un bâtiment, plus elle sera efficace, moins elle sera coûteuse et moins elle pèsera sur la qualité architecturale du projet.

Dans le secteur des soins, bon nombre de nouveaux hôpitaux sont aujourd’hui en développement ou déjà en construction, ce qui permet de partir d’une page blanche d’un point de vue architectural. Pour illustrer ceci, on peut citer l’AZ Sint-Maarten à Malines, le ZNA Kop Spoor Noord à Anvers ou encore l’AZ Alma à Eeklo.

Henk Vincent, Directeur Services Facilitaires & Directeur Masterplan de l’AZ Alma : « Les exigences en terme de qualité posées par les usagers aux institutions de soins ont énormément augmenté, et elles ne cesseront de le faire, alors que nos moyens sont toujours sous pression et suivent une tendance décroissante. C’est pourquoi l’équilibre cost/accuracy reste essentiel ». Tous les hôpitaux se concentrent sur la qualité. Une logistique réfléchie et des processus perfectionnés sont essentiels au bon fonctionnement d’un hôpital. Le terme « hospitality » représente le sentiment de bien-être, ce qui inclut les multiples facettes de la sécurité. Le maître d’ouvrage oriente le concept d’un bâtiment dès les prémices et nourrit la phase des idées. La question « que voulons-nous ? » doit dès lors faire l’objet d’une réflexion importante. Par la suite, il est important de faire appel à un Fire Safety Engineer afin d’optimiser l’approche de la protection incendie au sein du projet de construction. Henk Vincent : « L’orientation sur les performances de la protection incendie permet des adaptations qui peuvent permettre de grandes économies et éviter des interventions d’urgence une fois la construction terminée ».
Patrick Bartholome
17-12-2013