FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Nouvelles écoles pour le nouvel enseignement

Nouvelles écoles pour le nouvel enseignement

Philippe Monserez, responsable d’AG Real Estate et directeur du programme ‘Les écoles de demain’
Philippe Monserez, responsable d’AG Real Estate et directeur du programme ‘Les écoles de demain’

L’enseignement est confronté depuis quelques décennies maintenant à un patrimoine immobilier vieillissant aux prestations énergétiques catastrophiques. Ces dernières années, il est aussi apparu clairement que l’aménagement des écoles existantes ne répondait plus aux besoins de l’enseignement du 21e siècle. Depuis 2010, nous constatons en outre des problèmes de capacité, spécifiquement dans les zones métropolitaines, et en particulier dans l’enseignement maternel.
IFMA et RES ont organisé sur ce sujet un séminaire qui s’est tenu le premier jour du salon immobilier Realty de Bruxelles.

Wim Stalpaert, conseiller infrastructure et ICT auprès du Ministère de l’Enseignement de Pascal Smet, a ouvert la session par la constatation que les bâtiments scolaires ont une image bien plus mauvaise que l’enseignement qui y est délivré. Actuellement, 60 % des bâtiments scolaires ont plus de 40 ans, 30 % ont même plus de 60 ans. Le sous-investissement du passé entraîne aujourd’hui un retard important.
Plus les bâtiments sont vieux, plus le coût d’utilisation est élevé. Une grande partie du budget de fonctionnement est consacré à l’entretien et aux réparations les plus indispensables au détriment du budget d’enseignement réel.

Un défi immense
Philippe Monserez, responsable d’AG Real Estate et directeur du programme ‘Les écoles de demain’ explique la participation PPP : « Du côté privé, il y a Fscholen nv, comprenant BNP Paribas et AG Real Estate. Avec une part équivalente côté public, nous trouvons School Invest nv réunissant PMV et Agro. »
Au total, 165 projets doivent être réalisés en 6 ans à peine. Des projets portant sur une superficie de 625.000 m2 – dont 90 % de bâtiments neufs et 10 % de rénovation – et de 300.000 m2 de travaux d’environnement. A peu près la moitié des projets ne dépassent pas 2400 m2.
Ce défi immense va de pair avec le paiement d’honoraires d’un montant de 65 millions sur une période de 3 à 4 ans pour un coût total de construction de 925 millions d’euros. 355 millions ont été budgétés pour l’entretien au cours des 30 prochaines années, comprenez pour la conservation des bâtiments par le biais d’entretiens et de réparations là où c’est nécessaire. Une indemnité nette de mise à disposition par m2 est calculée par école.
Mi-mai, on dénombrait 136 projets en adjudication et 143 permis de bâtir avaient été remis sur 159 demandes introduites. Avant les congés du bâtiment, 20 projets seront lancés. Et 40 au 1er novembre.

Le nouvel enseignement
L’enseignement de la communauté flamande s’appuie sur 34.000 collaborateurs (enseignants et personnel administratif) pour quelque 300.000 élèves. Depuis janvier de cette année, un plan intégral est appliqué en guise de plan de gestion pour les régions.
Edwin De Ceuckelaire, coordinateur du plan intégral pour l’enseignement de la communauté flamande : « 28 groupes scolaires ont été créés. L’offre est identifiée par région, complétée par une analyse territoriale, une mesure de l’état des bâtiments, de leur condition technique et de leur valeur architecturale. Un FMIS a été acheté pour la cause. »
L’enseignement suit la société et cela signifie qu’il ne s’agit plus d’une transmission pure de connaissances, mais bien du développement des compétences, ce qui va de pair avec une nouvelle didactique. L’expression ‘blended learning’ apparaît, avec l’utilisation du multimédia, de personal device(s), de tables de groupes et d’une médiathèque. Des locaux de classe et des équipements adaptés sont nécessaires, le corps enseignant doit adhérer. Edwin De Ceuckelaire, coordinateur du plan intégral pour l’enseignement de la communauté flamande : « L’immobilier est un outil essentiel pour atteindre les objectifs que l’Education s’impose. Pour la première fois, un plan facilitaire stratégique a été élaboré. »
Kim Verhegge
04-06-2014