Accueil » News » SYSTEMAT, Acte 3 : acquisition par SPIE Belgium

SYSTEMAT, Acte 3 : acquisition par SPIE Belgium

Pierre Focan CEO Systemat
[+] Pierre Focan CEO Systemat

[+] Vincent Schalle, CCO Systemat

[+] Jean-Claude Logé

[+] Johan Dekempe, directeur général de SPIE Belgium

Sous la houlette de son fondateur, Jean-Claude Logé, l’entreprise SYSTEMAT est devenue dans les années 90 un des symboles de la réussite technologique Wallonne. L’entreprise surfait alors sur la vague de l’informatique structurée en réseau, sur la vente tant de software que de hardware de micro-informatique. Un des produits phare de l’entreprise à l’époque : POPSY un progiciel comptable, de suivi commercial et projet
14 ans, après la création de l’entreprise le monde économique reconnaissait les talents de Jean-Claude Logé en l’élisant en 1995 ‘Manager de l’année’, à l’initiative du magazine Trends-Tendances. Ce faisant il mettait aussi à l’honneur, l’esprit de famille – que nous appellerions aujourd’hui communauté - et enthousiasme qui régnait alors dans les bureaux de l’entreprise et qui, pour les jeunes équipes – la moyenne d’âge ne dépassait pas 30 ans – , se manifestait joyeusement dans des afterworks amicaux et festifs.

Acte 2 : management buy-out
6 ans plus tard, en 2011, Jean-Claude Logé passe le flambeau. Une opération de rachat partiel de l’entreprise - un management buy-out’- est opéré par deux des meilleurs cadres dirigeants de l’entreprise Pierre Focan et Vincent Schalle, adossés à un groupe d’investisseurs Luxembourgeois. Ils prennent les rênes de la « nouvelle Systemat », amputée de l’activité de développement logiciel rebaptisée SOFIMAT– et poursuivent son développement. Ils opèrent un virement stratégique dans l’orientation des activités de l’entreprise; de la vente de hardware et software à celle de prestations de services et solutions informatiques liées à la gestion des équipements, des logiciels et des outils ICT. Dont stratégiquement ceux liés à ce qui devient progressivement la norme : l’hébergement et stockage dans le ‘Cloud’ plutôt que sur des serveurs physiquement présents dans les infrastructures d’une entreprise ou organisation. SYSTEMAT investit alors à cette époque dans la création de datacentre, notamment à Jumet. Les prestations de services offerts incluent dès lors des services IT externalisées par les entreprises et organisations tels les IT helpdesk, gestion d’incidents, intervention à distance type sur PC avec des applicatifs comme TeamViewer. A cette époque, SYSTEMAT est également reconnue comme ‘Apple Authorized System Integrator’. Le groupe employait alors encore 350 personnes.

Acte 3 : intégration dans le groupe International SPIE
Aujourd’hui, la 3e transition va en principe avoir lieu: le groupe SYSTEMAT devrait passer dans le giron de la société SPIE Belgium. Le groupe est formé de Systemat Belgique, Systemat Luxembourg, Systemat Expert (détachement externe de personnel), Systemat renting-management ainsi que Mimeos (gestion déléguée de parc d’imprimantes). Un accord a été passé en vue de l’acquisition du groupe SYSTEMAT par SPIE Belgium. La finalisation de la transaction reste cependant sujette à l’approbation des autorités de la concurrence compétentes.
En Belgique, l’entreprise SPIE est avant tout active et connue du public pour ses activités d’exploitation, optimisation et maintenance des infrastructures techniques (génie électrique, mécanique et climatique et de l’énergie) d’entreprises publiques et privée. Avec l’acquisition du groupe SYSTEMAT, SPIE Belgium prend fermement pied et position sur de nouveaux marchés dans les métiers de l’ICT qui sont déjà bien représentés au sein du portefeuille d’activités du Groupe dans d’autres pays que la Belgique.

Johan Dekempe, directeur général de SPIE Belgium, le souligne « Avec cette acquisition, SPIE Belgium poursuit l’extension de son offre de services. L’expertise de Systemat en matière de services et solutions ICT permettra à SPIE Belgium non seulement d’étendre ses compétences et son portefeuille clients mais aussi de prendre position sur de nouveaux marchés grâce à une offre multi-services combinant ses différents métiers. »

Pierre Focant, directeur général de SYSTEMAT s’exprime au sujet de cette transition « Nous avons trouvé en SPIE Belgium le repreneur idéal pour notre entreprise. En effet, nous considérons cette nouvelle étape comme la continuité évidente de l’évolution de nos métiers. Nous sommes persuadés que la transformation digitale des entreprises aboutira à la convergence des services techniques et numériques. Fort de cette vision commune avec SPIE Belgium, Systemat pourra poursuivre son développement. »

Nul doute donc que si l’acquisition du groupe SYSTEMAT par SPIE Belgium, se confirme, c’est une nouvelle ère, et probable renouveau, qui débute pour les 150 collaborateurs de SYSTEMAT, au sein d’un groupe qui en Europe est présent dans 38 pays et emploie près de 38.000 personnes. Groupe qui a les reins solides ! Il a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de près de 5,1 milliard d’Euros avec un bénéfice avant impôt de 352 millions d’euros.

Une acquisition et intégration de cette nature entraine inévitablement des frictions et mouvements de personnel. Parions qu’avec le statut de ‘Top Employer -Belgique’ qu’arbore fièrement SPIE Belgium depuis 10 ans, cette intégration pilotée par Johan Dekempe, se fasse en douceur et soit couronnée de succès.
Didier Van Den Eynde
16-02-2018