Profacility - Workplace : Design, Build & Operate
Workplace Projects > Offices
| FR | NL
image (0)
image (1)
Pour favoriser les échanges et les rencontres des membres formant cette communauté d’entrepreneurs, plusieurs espaces d’accueil, de discussions et de rencontres ont été aménagés sur plus de 200 m2.
image (2)
image (3)
image (4)
Bureau privatif.
image (5)
Les aménagements colorés se démarquent de bureaux froids et aseptisés qui caractérisent souvent les business centres.
image (6)
Les espaces partagés représentent 70 % des espaces du centre d’affaires Silversquare Louise.
image (7)
Papiers peints, éclairage intimiste, utilisation de matières brutes comme le béton, le bois, et le cuir ; tout a été conçu pour rendre les espaces de vie et de travail agréables et conviviaux.
image (8)
image (9)
Petits bureaux fermés utilisés pour des tâches nécessitant de la concentration ou un isolement pour une conversation téléphonique.
image (10)

SILVERSQUARE


Inspirer par la co-création d’une dynamique entrepreneuriale



Les fondateurs des centres d’affaires Silversquare ont fait un pari audacieux en ouvrant en avril dernier un business center de plus de 3.000 m2 dans lequel les espaces partagés représentent près de 70 % par rapport aux bureaux privatifs. Pari réussi. Six mois après l’ouverture du centre, le nombre de memberships a augmenté de près de 50 % par rapport à l’ancien centre d’affaires du 475 de l’avenue Louise. Alexandre Ponchon, coadministrateur de Silversquare, lève le voile sur les éléments qui ont façonné ce succès.

En 2008, en créant le premier centre d’affaires Silversquare au 475 de l’avenue Louise, son fondateur Axel Kuborn innovait par rapport à la conception et à l’exploitation traditionnelle de centres d’affaires. Il était alors lui-même confronté à la problématique d’entrepreneurs travaillant à partir de leur domicile avec entre autres problèmes l’absence de limite claire entre le privé et le professionnel et de lieux de réception professionnels pour accueillir clients et fournisseurs. Pour répondre aux besoins de jeunes entreprises en phase de démarrage ou en croissance, Axel Kuborn décida de proposer une formule compétitive « all-inclusive » pour la mise à disposition d’espaces de bureaux partagés et de bureaux privatifs.

Au départ un constat : la location à Bruxelles d’un bureau traditionnel de ± 50 m2 pouvant accueillir 1 ou 2 personnes, sous contrat de bail de minimum 3 ans, représentait un coût moyen de 1.500 €/mois (frais de fonctionnement inclus : téléphone, assurance, nettoyage, taxes…). En offrant l’accès à des bureaux partagés chez Silversquare pour 295 €/mois/personne et un engagement minimum de seulement 3 mois, Axel Kuborn entendait répondre aux attentes budgétaires et au besoin de flexibilité de petites entreprises, consultants et starters. Et ce, avec une adresse prestigieuse : l’Avenue Louise. Sept ans plus tard, ce sont près de 400 entreprises et indépendants qui abritent leurs activités dans l’un des deux centres d’affaires : Silversquare Louise 523 et Silversquare Square de Meeûs au cœur du quartier des institutions européennes.

Aménagement audacieux En avril dernier, en migrant de l’immeuble du 475 avenue Louise au 523, Axel Kuborn et Alexandre Ponchon, avec les conseils et l’accompagnement prodigués par Anouk Van Oordt de l’entreprise Out of Office – consultante en change management, design et aménagement d’environnements de travail – faisaient un pari audacieux en ne prévoyant que 30 % de bureaux privatifs et 70 % d’espaces de bureaux partagés aménagés selon le principe de l’Activity Based Working. Selon ce concept, un travailleur du centre peut à tout moment y choisir l’espace de travail qui convient le mieux à la tâche qu’il a à effectuer : espaces de discussion et de réunion, petits bureaux fermés pour des tâches nécessitant de la concentration ou un isolement pour une conversation par téléphone ou via Skype, lieux pour travailler en équipe en fonction de projets spécifiques… ou tout simplement espaces de détente pour souffler entre deux réunions.

Le pari est autant dans l’agencement des lieux que dans leur design. S’inspirant des réseaux de centres d’affaires très tendance We work (USA) et Spaces (NL) tout a été conçu pour rendre ces espaces de vie et de travail agréables et chaleureux. Le visiteur de Silversquare Louise découvre des décors familiers et intimistes tels ceux que nous apprécions dans notre sphère privée. Les aménagements colorés se démarquent de bureaux froids et aseptisés qui caractérisent souvent les business centers. Papiers peints, éclairages intimistes, alcôves, carrelage muraux, utilisation de matières brutes comme le béton, le bois, et le cuir, fauteuils revêtus de velours foisonnent. Ils diversifient les ambiances des deux plateaux de bureaux ainsi habillés.

Pour favoriser les échanges et les rencontres des membres formant cette communauté, plusieurs espaces de discussions ont été aménagés sur plus de 200 m2. Des présentations et évènements informels sont régulièrement organisés dans l’espace principal équipé de gradins et d’équipements de projection. De plus, un jardin en intérieur d’îlot accessible aux membres renforce encore l’attrait de ces espaces partagés.

Dynamique entrepreneuriale

L’aménagement diversifié et chaleureux des espaces n’est cependant pas l’atout majeur de Silversquare. Ses dirigeants entendent faire jouer au centre d’affaires un rôle actif d’incubateur et d’accélérateur de croissance pour les TPE et jeunes sociétés faisant partie de cette communauté d’entrepreneurs. N’appliquant aucun filtre sectoriel pour l’accueil des entreprises au sein de Silversquare, c’est un formidable vivier de métiers et de compétences qui s’est créé dans le centre d’affaires (conseils juridiques et financiers, graphistes et webdesigners, experts en communication, consultants immobiliers, bureaux de recrutement…).

Les échanges sont stimulés par l’organisation de présentations par les nouveaux membres de leur entreprise et de leur métier (business selfies), par le partage d’expertise d’entrepreneurs chevronnés (présentation Show & tell) ainsi que par des conférences, tables-rondes et formations organisées en collaboration avec ICHEC-PME. Pour enrichir encore plus ces échanges, l’accès à ce programme d’information et de formation est accessible également aux non-membres.
Dans ce programme d’accompagnement, le « starter pitch » est un outil particulièrement précieux pour des start-ups et des jeunes entreprises. Il consiste en la présentation par le starter de son projet à un panel d’experts rassemblés par Silversquare. Via cette table ronde, l’objectif est de challenger le projet et, pour le starter, de recueillir des conseils avisés basés sur l’expérience de ces experts afin d’éviter certains écueils liés au démarrage de l’activité et d’augmenter les chances de succès. Dans ce processus de coaching, cet exercice est réalisé deux fois à 6 mois d’intervalle.

Appel à collaboration avec les pouvoirs publics

Le réseau des centres et espaces de coworking connaît une croissance et une évolution soutenues ces dernières années. Avec le retour d’expériences du passé, Alexandre Ponchon, plaide en faveur d’une convergence d’intérêt entre initiatives privées et publiques pour l’établissement d’un réseau dynamique de centre d’affaires : « Par le passé, les pouvoirs publics ont développé et/ou subventionné un grand nombre de centres d’entreprises. Ces centres ont pour but d’offrir des solutions de bureaux à prix modérés pour les entreprises en phase de démarrage et de secteurs d’activité spécifiques. Leur action est normalement guidée par une charte et financée par nos impôts à tous. Nous avons pu constater que ces chartes ne sont pas toujours respectées. Il en résulte parfois que des entreprises tout à fait autoportantes financièrement profitent plus longtemps du système et des subsides. Ces subsides se transforment alors en revenus, ce qui n’est pas acceptable pour la communauté en général. Aujourd’hui, notre vision et notre position ont totalement changé, car nous avons réalisé que les pouvoir publics et Silversquare ont une mission commune : celle de stimuler l’entrepreneuriat en vue de générer de l’emploi, et de créer le nouveau tissu économique qui garantira l’avenir de la région de Bruxelles-Capitale ».

Pour que ce vœu ne reste pas une déclaration d’intention, les dirigeants de Silversquare mettent dès lors sur la table de discussion une proposition concrète : le Chèque-bureau. Les entrepreneurs qui répondraient aux critères des pouvoirs publics pour bénéficier de l’accès et des services d’un incubateur et centre d’affaires se verraient attribuer un certain nombre de Chèques-bureau. Ces chèques pourraient être échangés chez Silversquare. Alexandre Ponchon met en avant un avantage important de la dynamique entrepreneuriale « made by » Silversquare : « L’entreprise serait en immersion au sein d’un grand nombre d’entreprises autoportantes. Elle pourra éventuellement y trouver des clients, des fournisseurs ou des partenaires. ». À l’heure où les PPP – Partenariats Public Privé – sont légions et dans les domaines les plus variés (construction et exploitation de prisons, écoles, maison de repos…), cet appel à collaboration avec les pouvoirs publics devrait logiquement être entendu.

Avec la création du nouveau centre d’affaires de l’avenue Louise, Silversquare s’engage résolument dans le lancement d’une nouvelle génération d’espaces de travail partagés, où les collaborateurs des entreprises membres disposent non seulement d’espaces de travail agréables et bien équipés, mais bénéficient aussi de l’énergie et dynamique entrepreneuriale insufflée au travers des rencontres et d’échanges facilités lors de conférences, formations et events qui y sont organisés. Le centre d’affaires Silversquare De Meeus va connaître la même évolution que celui de l’avenue Louise. Et un 3e business centre de cette nouvelle génération pourrait bientôt faire son apparition au cœur de Bruxelles.

Didier Van den Eynde
Photo Marc Detiffe

 

Partenaires et fournisseurs ayant participé au projet

Pour favoriser les échanges et les rencontres des membres formant cette communauté d’entrepreneurs, plusieurs espaces d’accueil, de discussions et de rencontres ont été aménagés sur plus de 200 m2.




Bureau privatif.
Les aménagements colorés se démarquent de bureaux froids et aseptisés qui caractérisent souvent les business centres.
Les espaces partagés représentent 70 % des espaces du centre d’affaires Silversquare Louise.
Papiers peints, éclairage intimiste, utilisation de matières brutes comme le béton, le bois, et le cuir ; tout a été conçu pour rendre les espaces de vie et de travail agréables et conviviaux.


Petits bureaux fermés utilisés pour des tâches nécessitant de la concentration ou un isolement pour une conversation téléphonique.


Un jardin en intérieur d’îlot renforce l’attrait des espaces partagés.


















Last update: 16/10/2017 09:59:47