FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Bibliothèque » Economie de coûts et création de plus-value

Economie de coûts et création de plus-value

Comment réaliser des économies sans prendre de risques, sans licencier de collaborateurs ni compromettre la qualité et la satisfaction ? Réduire les coûts de manière positive n’est pas une tâche impossible, même en cette période corona. Des gains rapides sont possibles à court terme mais ils sont souvent négligés. Relire attentivement les contrats en vaut souvent la peine. Voici quelques conseils sur la manière d’optimiser la gestion de l’immobilier, le poste de travail et le facility management. Ou comment des contraintes deviennent des opportunités.

La nouvelle normalité
Allons-nous revenir à la situation d’avant la crise? Probablement pas. Les entreprises se préparent à mieux faire face à de telles crises. Entretemps, la mentalité par rapport à un certain nombre de choses a changé. Le support au télétravail s’est par exemple bien développé. Les entreprises évolutives comptent là-dessus. Un bel exemple est le nouveau cadre déployé par Telenet en matière de travail hybride, fondé sur la confiance et le principe 60/40 (maison/bureau). Une stratégie d’entreprise sans doute gagnante pour fidéliser les collaborateurs et attirer de nouveaux talents, car la guerre des talents est toujours là.

Malgré le fait que nombre d’entreprises soient prises dans la tourmente, c’est le moment de prendre du recul, de revoir le cadre stratégique et tactique et de l’optimiser durablement. Oui mais par quoi commencer ?

Soyez plus critique
Les entreprises ignorent souvent le potentiel d’optimisation des services facilitaires, des postes de travail ou de l’immobilier. Le Rapport des tendances en FM révèle que le potentiel inexploité s’élève en moyenne à 65%. Il y a de la volonté mais souvent pas de moyens. Si 70% des entreprises se consacrent à l’optimisation en interne, la question est de savoir comment la qualité est gérée et si les contrats sont évalués de manière critique.

Un benchmark FM d’AREMIS indique que 50% des entreprises n’incluent pas de KPI dans les contrats. Pour celles qui le font, 20% sont effectivement mesurés. 10% interviennent efficacement lorsque c’est nécessaire. Seuls 5% des KPI sont modifiés pendant la durée du contrat.

Un constat déconcertant est que 30% des contrats facility et workplace ne couvrent pas les besoins relatifs suite notamment à des changements historiques ou des besoins modifiés. Un regard critique suivi d’une approche structurelle s’imposent donc...


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


15/02/2021
Office Management
 



Autres nouvéautés
Les véhicules sur la route en chiffres
| 08/03/2021
En route vers le parc, la salle de fitness ou le bureau?
| 05/03/2021
Facility services @ home
| 04/03/2021
Evolution vers un environnement de travail hybride
| 03/03/2021
Une lumière purifiante
| 03/03/2021

Voir toutes les news