FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Bibliothèque » “Le coronavirus influence la guerre des talents dans divers domaines”

“Le coronavirus influence la guerre des talents dans divers domaines”

Davy Van Den Meerssche – real estate portfolio manager BeNeLux & UAE Robert Half
L’expérience et le bien-être au travail ont joué un rôle majeur dans la guerre des talents avant la pandémie, et cela va prendre encore plus d’ampleur à l’ère post-corona, estime Davy Van Den Meersche (real estate portfolio manager BeNeLux & UAE Robert Half). « Comment motiver les collaborateurs (potentiels) à revenir au bureau ? Plus que jamais, les employeurs devront pousser sur les bons boutons. »

Attirer et garder les collaborateurs
Davy Van Den Meerssche (35) est depuis septembre 2019 real estate portfolio manager BeNeLux & UAE chez Robert Half, l’entreprise mondialement spécialisée dans le recrutement. Comment, selon lui, une entreprise peut-elle attirer et garder les bons collaborateurs ? Dans quelle mesure l’économie en déclin a-t-elle un impact sur la guerre des talents ? « Des talents ont aujourd’hui perdu leur emploi. Les profils critiques resteront importants à l’ère post-corona. La porte d’entrée des entreprises est ouverte mais la porte arrière peut aussi s’ouvrir. Pour le travailleur, il ne s’agit plus depuis longtemps d’une question financière, d’autres paramètres interviennent comme la perception du ressenti et le bien-être. Un poste de travail doit être attirant et tendance, et il faut accorder de l’attention à l’ergonomie et à la santé. Croire en l’entreprise joue aussi un rôle. Qu’en est-il notamment de la durabilité ? La crise corona amène un défi supplémentaire. Comment motiver les collaborateurs à retourner au bureau ? Ils ont goûté à perdre moins de temps, à travailler de manière plus concentrée et à passer plus de temps en famille. La jeune génération a souvent des enfants et vit dans des logements plus petits. Le télétravail et l’équilibre travail-vie privée est important pour eux, mais des facilités supplémentaires au travail comme une salle de fitness peuvent faire la différence. Lorsqu’ils se rendront au bureau, il faudra les décharger le plus possible en leur garantissant par exemple une place de parking ou un bureau. »
Davy Van Den Meerssche, à propos de la création de groupes cibles alternatifs et de la flexibilité pour les nouveaux collaborateurs: « Je crois à un fonctionnement fondé sur les forces plutôt que sur l’expérience et le diplôme. Les plus de cinquante ans sont par exemple très fidèles envers l’employeur et ont une excellente éthique de travail. »


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


10/08/2020
Facility Management
 



Autres nouvéautés
Deux grandes nouveautés pour la réglementation Travaux PEB
| 21/10/2020
Bruxelles attaque le trafic domicile/lieu de travail avec un système fiscal propre
| 21/10/2020
Nouveaux Poly haut-parleurs dédiés aux télétravailleurs
| 20/10/2020
Les dépenses technologiques en hausse à cause de la première vague Corona
| 20/10/2020
COUST acoustics propose des nouvelles cabines acoustiques hors-pair
| 19/10/2020

Voir toutes les news