FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Bibliothèque » Jusqu’à 5°C de gain de fraîcheur avec les films de vitrage sélectifs spectraux

Jusqu’à 5°C de gain de fraîcheur avec les films de vitrage sélectifs spectraux

Avec des températures qui dépassaient régulièrement les 20°C, cette première partie de l’année sentait bon le printemps. Dans les bâtiments, on a cependant ressenti l’envers de la médaille : suite au degré d’isolation élevé et à d’importantes parties vitrées, il a rapidement fait trop chaud. Umisol propose comme solution rentable et adéquate un refroidissement passif à l’aide de films de vitrage sélectifs spectraux, pratiquement invisibles.

Des mesures récentes montrent que ces films de vitrage, à une température extérieure maximale de 24°C, peuvent diminuer la température intérieure de pratiquement 6°C. A une température extérieure moyenne et maximale de 21°C, mesurée sur plusieurs jours, la différence de température est de 4°C environ. Un autre projet démontre qu’à une température extérieure de 28°C, la différence de température intérieure est de 8°C.

Un confort accru
Bien que la diminution de la température dépende du vitrage en place, il ne fait aucun doute que les filtres optiques augmentent le confort et diminuent le coût d’un refroidissement (actif). De plus, ces filtres retiennent 99,5% du rayonnement uv, ce qui protège l’intérieur de la décoloration. Tout cela sans assombrissement, donc sans besoin d’éclairage intérieur supplémentaire. « Nos films de vitrage innovants combinent une protection thermique optimale et une translucidité exceptionnelle, tandis que l’apparence du bâtiment est inchangée », résume l’administrateur Francis Denoo.

Objectifs climatiques
De plus en plus de gestionnaires de bâtiments voient dans le refroidissement passif une solution pour atteindre les objectifs climatiques et une régulation des performances énergétiques. Les objectifs climatiques européens sont unanimement concentrés sur l’environnement bâti qui représente 40% de la consommation d’énergie et près d’un tiers des émissions de CO2. Le taux de rénovation annuel qui varie de 0,4 à 1,2% doit donc au moins doubler.

Comme le placement de films de vitrage Umisol réduit le besoin d’un refroidissement actif, les émissions de CO2 d’un bâtiment sont également limitées. « Notre application peut permettre aux bâtiments d’atteindre les objectifs climatiques », poursuit Francis Denoo.


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


02/07/2020
Bâtiments et Techniques
 



Autres nouvéautés
Les dépenses technologiques en hausse à cause de la première vague Corona
| 20/10/2020
Nouveaux Poly haut-parleurs dédiés aux télétravailleurs
| 20/10/2020
COUST acoustics propose des nouvelles cabines acoustiques hors-pair
| 19/10/2020
Outsourcing à la Défense est une histoire à succès
| 19/10/2020
Intervest présente des espaces de bureaux à l’épreuve du coronavirus
| 16/10/2020

Voir toutes les news