FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Bibliothèque » Integrated Facility Management | Créer de l’espace pour l’activité de base

Integrated Facility Management | Créer de l’espace pour l’activité de base

Sous-traiter la totalité des services facilitaires est plus impliquant qu’il n’y paraît de prime abord. Le succès ne sera au rendez-vous que si une kyrielle de conditions sont remplies. Nous avons examiné les pours et les contres de cette approche et retenu deux conseils. Mais pour commencer : que recouvre précisément l’Integrated Facility Management ?

Comment définir l’Integrated Facility Management (en abrégé IFM) ? ‘Il s’agit d’une forme spécifique de sous-traitance par laquelle tous les processus facilitaires opérationnels et les activités de régie apparentées sont confiés à un seul tiers externe, appelé aussi integrator.’ Par activités de régie, il faut comprendre : le management général, l’achat, l’account management, la gestion de projet et enfin la gestion financière.

Un seul intégrateur
Différents éléments sont incontournables. Il faut que tous les processus facilitaires opérationnels soient confiés à un seul integrateur, parfois décrit aussi comme le contractant principal. Ce dernier se charge dès lors de tous les coûts relatifs à ces processus. Il surveille en outre la qualité. Ce qui ne concerne pas l’IFM, c’est la sous-traitance d’un certain nombre de services opérationnels (protection, réception ou encore catering), même rassemblés. Par ailleurs, s’il était question d’une scission de la régie et des processus opérationnels au sens strict du terme, on ne pourrait parler d’IFM.

« Généralement, on définit comme services facilitaires l’ensemble des activités qui n’appartiennent pas au cœur de métier de l’entreprise », ajoute Carine De Strooper, Director IFM Projects chez Sodexo Integrated Facilities Management. La décision de Hewlett Packard (HP) de sous-traiter tout ce qui n’appartient pas au core business de l’entreprise illustre ce point. Et tous les services facilitaires en font donc partie, ce qui s’est traduit par une collaboration poussée avec ISS. L’approche a été d’inspiration internationale compte tenu du caractère multinational de l’entreprise. Seul un acteur international pouvait entrer en ligne de compte pour devenir le partenaire IFM. Pour éviter tout malentendu : l’IFM ne concerne pas seulement les grands acteurs. Au contraire.



... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


08/03/2010
Facility Management
 



Autres nouvéautés
Vers une utilisation de masse de la 5G
| 08/12/2021
G4S gagne un Employee Engagement Award
| 08/12/2021
Hier devient demain
| 07/12/2021
Poly dévoile ses prévisions en matière de collaboration professionnelle
| 06/12/2021
Gand se lance dans les chantiers
| 06/12/2021

Voir toutes les news