FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Belgocatering et Gault Millau présentent le 2e guide du catering d’entreprise

Belgocatering et Gault Millau présentent le 2e guide du catering d’entreprise

Dries de Boeck, lauréat 2012 'Idéée la plus créative', restaurant d'entreprise de Ernst& Young à Diegem
[+] Dries de Boeck, lauréat 2012 'Idéée la plus créative', restaurant d'entreprise de Ernst& Young à Diegem

[+] David Vijvermans, 2e nominé '2012 - Meilleur restaurant d'entreprise' chez Mercedes-Benz

En 2010, Belgocatering étonnait tout le monde avec une initiative sur le plan du contrôle interne de qualité et de la motivation du personnel de cuisine qui dorlote quotidiennement des milliers d’employés dans les restaurants d’entreprise exploités par Belgocatering. La formule a été renouvelée cette année encore avec la présentation de « Le Guide – Catering 2012 – De Gids ».

Les administrateurs délégués Yves Matthys et Bartel Dewulf ont fait appel à Gault Millau, rien de moins, pour évaluer les restaurants à leur manière, strictement neutre et anonyme, bien connue et appréciée. Les inspecteurs de Gault Millau opèrent de la même manière que pour l’évaluation d’un restaurant classique. Il y a pourtant une différence : dans un restaurant, ce qu’il y a dans l’assiette est déterminant pour le score. Dans le cas d’un restaurant d’entreprise, la diversité, l’hygiène, l’inventivité, la qualité, etc. sont pris en compte. En fait, l’évaluation est plus variée et complexe que dans le cas des restaurants ordinaires.
Lors de la 1ère édition de « Le Guide – Catering 2011 – De Gids » paru à 10.000 exemplaires, les clients ont réagi avec beaucoup d’enthousiasme, bien que la liberté leur était donnée de participer. Pour les collaborateurs propres, l’attente était au départ un peu anxieuse. Les partenaires de Belgocatering ont également été mis au courant de l’initiative.
Après la publication du 1er guide, on a remarqué à quel point les entreprises soutenaient leurs chefs, même s’ils n’étaient pas arrivés au top du classement. Certains clients ont même étudié les investissements possibles ou nécessaires pour atteindre un niveau plus élevé.
Pour l’édition 2012, chaque restaurant d’entreprise a été soumis à 3 tours d’évaluation, un de plus qu’en 2011. A chaque tour, différents contrôleurs ont donné leur appréciation. Si une différence entre les tours d’évaluation pour un restaurant d’entreprise donné est trop grande, une évaluation supplémentaire est effectuée pour obtenir une certitude.

L’édition « Le Guide – Catering 2012 – De Gids » ressemble comme deux gouttes d’eau au célèbre Gault Millau qui s’adresse aux gourmets et explorateurs culinaires. 27 établissements y sont repris. La présentation du 7 décembre s’est toutefois nettement démarquée de l’édition 2011. C’est ainsi que 6 prix ont été remis au lieu de 5 et 3 nominations ont été proposées dans chaque catégorie :
La catégorie ‘Qualité & Hygiène’, neuve pour 2012, est évaluée au moyen d’un audit aussi bien interne qu’externe.
3e nominé : Pricewaterhouse Coopers Anvers ; Christophe Renodeyn
2e nominé : Ernst & Young Diegem ; Dries De Boeck
Lauréat : Siemens Anderlecht ; Hans Gheysels

Meilleur team - attribué sur base d’un absentéisme limité, de l’esprit d’équipe, de la stabilité du groupe :
3e nominé : Linklaters ; Stephan Lepari
2e nominé : Ernst & Young Gand ; Frédéric Decruyenaere
Lauréat : Sabam ; Christian Cryns

Idée la plus créative
3e nominé : Pricewaterhouse Coopers Woluwe ; Luc Goris
2e nominé : Linklaters ; Stephan Lepari
Lauréat : Ernst & Young Diegem ; Dries De Boeck

Meilleur restaurant d’entreprise :
3e nominé : De Persgroep ; Bert Bourgeois
2e nominé : Mercedes-Benz ; David Vijvermans
Lauréat : Deloitte ; Danny Van Ingelgom

Meilleure direction/restaurant VIP - ici ont été retenus les critères traditionnels tels qu’appliqués à un restaurant classique, avec une attention particulière pour l’assiette, le produit, la cuisson et l’équilibre :
3e nominé : De Warande ; Bart Van Hoecke et Patrick Grauwels
2e nominé : Volvo Trucks ; Jurgen De Backer
Lauréat : KBC ; Dominique Tondeurs et Patrick Vinckx

Meilleur gérant - on s’attarde ici sur l’implication, la loyauté vis-à-vis de l’entreprise, le coaching et la motivation de l’équipe, la relation avec le client, les résultats financiers :
3e nominé : Ernst & Young Diegem ; Dries De Boeck
2e nominé : Deloitte ; Danny Van Ingelgom
Lauréat : KBC ; Volvo Trucks; Jurgen De Backer

Pour Belgocatering, bien manger est une donnée sociale qui met les collaborateurs d’une entreprise en contact et favorise l’échange d’idées. Un bon restaurant d’entreprise renforce le sentiment d’appartenance entre les collègues et maintient les personnes dans l’entreprise, supprimant ainsi les risques d’accidents qui pourraient être causés par une course hâtive pour vite aller manger un bout à l’extérieur. Yves Matthys et Bartel Dewulf de Belgocatering ont conclu un accord de collaboration d’une période de 3 ans avec Gault Millau. Nous pourrons donc nous délecter l’an prochain d’un « Le Guide – Catering 2013 – De Gids » !
Eduard Codde
12-12-2011