FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Plus d'avantages que d'inconvénients pour les travailleurs à domicile belges

Plus d'avantages que d'inconvénients pour les travailleurs à domicile belges

Une récente enquête internationale réalisée par SD Worx auprès de 10 000 employés, dont 1 098 Belges, a révélé que 43 % d'entre eux pensent que la nature de leur travail permet le télétravail et que 46 % de leurs employeurs autorisent le travail à domicile.
Non seulement le bénéfice personnel - un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée - est primordial, mais l'augmentation de la productivité pour les tâches individuelles (66 %) et la collaboration avec les autres (60 %) sont également citées comme des avantages.

Katleen Jacobs, consultante chez SD Worx : « Nous sommes à un point de basculement. Les employeurs déterminent les meilleures règles : quand venir au bureau, pourquoi et comment cela s'inscrit-il dans le cadre du travail d'équipe, s'agit-il d'une réunion hebdomadaire, d'une réunion avec les collègues, ou encore organisez-vous un petit-déjeuner avec l'équipe ? Ici aussi, nous constatons qu'il est important de personnaliser et de prendre en compte les souhaits du salarié pour parvenir à une "adéquation parfaite". Il n'y a pas de "taille unique" ».

Avantages pour la majorité des répondants :

  • 79% des travailleurs déclarent que le télétravail leur permet de mieux concilier vie professionnelle et vie privée.
  • Près de sept personnes sur dix (69%) y voient plus d'avantages que d'inconvénients.
  • 66% des Belges déclarent être plus productifs lorsqu'ils travaillent individuellement.
  • 60% estiment que la productivité dans les tâches en équipe s'est améliorée.

Inconvénients possibles à prendre en compte :

  • 54% pourraient travailler plus d'heures.
  • 54% ont subi des pressions pour être disponibles à tout moment.
  • 24% ressentent un plus grand contrôle de la part du manager.
  • 20% connaissent davantage de problèmes mentaux et 34% manquent de contacts sociaux avec leurs collègues.
  • 34% connaissent également des problèmes physiques (ergonomiques).

Katleen Jacobs conclut : « Investir du temps dans une organisation du travail axée sur la pratique et établir de bons accords sur le travail est payant. La flexibilité en termes d'horaires, de temps et de méthode de travail figure parmi les cinq principales raisons de choisir une organisation et de rester engagé, tant pour les employés que pour les employeurs. »

Eduard Codde
02-06-2022