FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » IFMA World Workplace 2022

IFMA World Workplace 2022

Mercredi 1er et jeudi 2 juin, plusieurs centaines de professionnels du FM ont participé à l'événement World Workplace 2022 à Amsterdam. Après un retard de deux ans en raison de la crise sanitaire mondiale, l'événement a pu continuer à vivre, bien que les organisateurs - IFMA EMEA, Euro FM et FMN (l'association néerlandaise pour le FM, affiliée à IFMA) - aient également opté pour une formule hybride. Pour la première fois, un certain nombre de sessions pourraient également être suivies en ligne. « FM pour un avenir durable » était le thème de l'événement de deux jours, un choix évident étant donné que les exigences de durabilité exercent non seulement une pression croissante sur le Facility Manager, mais il devient également clair que le domaine peut jouer et jouera un rôle très important à rendre les organisations et les bâtiments plus durables.

Peter Ankerstjerne, président du conseil d'administration mondial de l'IFMA : « Le Facility Manager est le guide de l'ère post-Covid. Nous devons nous défier et mettre la barre encore plus haute. Les États-Unis avaient l'habitude de prendre les devants, maintenant ils regardent l'Europe et très spécifiquement ce qui se passe ici en termes de durabilité ». Harold Coenders, FMN : « Le Facility Management a une fonction sociale importante ; l'environnement de travail relie les gens ».

Le développement durable doit inclure la circularité
Un certain nombre d'orateurs ont souligné que la durabilité en elle-même ne suffira pas, mais que la circularité devrait être incluse autant que possible dans chaque décision prise par les Facility Managers. Dans ce contexte, le « World Overshoot Day » est apparu.

Le « jour de dépassement » est le jour où nous avons utilisé autant de matières premières que la terre peut se régénérer en une année entière. En 2021, il est tombé le 29 juillet. En 1970, c'était encore le 23 décembre… La crise sanitaire a eu un impact légèrement positif sur la journée mondiale du dépassement, car en 2020, il a fallu un mois de plus jusqu'au jour de l'épuisement. Rien que pour les Pays-Bas, le « Overshoot Day » a été atteint le 12 avril de cette année et pour la Belgique, tous les feux rouges clignotants se sont allumés déjà le 26 mars !

Le Facility Management doit mettre au défi le marché et inciter les fournisseurs à rejoindre l'évolution vers la circularité. C'est aussi une mission de communication permanente auprès de la direction, des salariés, du marché des fournisseurs et des acteurs de la construction.

1 million x moins
Lors du discours d'ouverture, Arash Aazami a déclaré : « Pour rétablir l'équilibre de notre planète, notre consommation d'énergie doit être réduite à 1 millionième de ce que nous consommons aujourd'hui ! Notre terre vaut 500 millions d'années de combustibles fossiles accumulés. Entre 1990 et 2020 seulement, la consommation mondiale d'énergie a augmenté de +40% ».

Notre consommation d'énergie a commencé relativement récente : ce n'est que depuis la révolution industrielle (1750 >) que l'humanité utilise l'énergie. Avant cela, les « énergies renouvelables » étaient monnaie courante : moulins à vent, moulins à eau, cheval et charrette...

Pour répondre aux besoins énergétiques de la population mondiale, il faudrait 300 milliards de panneaux solaires, mais couvrir une superficie d'un pays comme l'Espagne est suffisante...

La transition énergétique est nécessaire, mais ne se limite pas uniquement à une transition technique. C'est plutôt une transition économique.

« L'énergie renouvelable mérite d'être reconnue comme un droit humain universel » a conclu Arash Aazami.

Eduard Codde
06-06-2022