FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Diminuer la pollution numérique

Diminuer la pollution numérique



La Semaine Numérique, créée en 2001 et organisé du 12 au 23 octobre, vise les spots sur la manière dont les individus et les organisations peuvent améliorer l’empreinte environnementale de leur activité digitale : ordinateurs, objets connectés, smartphone, streaming, gestion des e-mails, présence sur les réseaux sociaux…

Parmi les années, il est devenu évident que le numérique avait un impact sur l’environnement, ne fut-ce qu’en terme de consommation d’énergie:
  • L’Agence de la Transition Numérique (France) estime à 10% de la consommation énergétique mondiale les besoins de l’infrastructure web (fabrication et utilisation de serveurs, réseaux, terminaux, etc.)
  • Greenpeace attribue aux GAFA (Google, Apple, Facebook en Amazon) une pollution équivalente au secteur de l’aviation.
  • L’Université de Cambridge estime que le minage du bitcoin consomme plus d’électricité qu’un pays comme la Suisse.
Les consommateurs tout comme les organisations ont des responsabilités face à cette pollution insidieuse. Garder des mails inutiles et lourds pendant des années sur un serveur, changer de smartphone chaque année, visionner des vidéos en full HD sur sa tablette, écouter sa musique via YouTube… autant de gestes en apparence anodins mais qui ont un gros impact sur l’environnement. Au niveau des organisations, la gestion des data centers, le « poids » des sites web et des apps, sont des éléments cruciaux pour lutter contre la pollution du numérique.

Les bons gestes
Nous avons appris à éteindre la lumière quand on quitte une pièce, ou fermer la fenêtre si un radiateur est allumé. Il est temps d’apprendre d’autres gestes salutaires…
  • Effacer ses mails, surtout s’ils sont volumineux
  • Ne pas garder indéfiniment dans son tiroir les smartphones inutilisés ; il existe des sociétés spécialisées dans le rachat de smartphones de deuxième main
  • Ajouter les sites web fréquemment visités dans ses favoris pour éviter de continuellement lancer un moteur de recherche pour les retrouver
  • Télécharger les musiques que l’on écoute souvent plutôt que les écouter en streaming
  • Télécharger les apps et les vidéos en Wifi plutôt qu’en 4G
Quelques évènements
Sensibilisation aux gestes écologiques numériques : 14 octobre, Bruxelles. Gratuit, mais s’inscrire préalablement par 02/513 25 15 ou doubleclick@cpasbxl.brussels
Echanges et discussions critiques sur la sobriété numérique : par Media Animation et Espace Public Numérique, 15 octobre à Namur. Gratuit, mais s’inscrire préalablement par 081/24 08 30 ou j.casagrande@media-animation.be
Table ronde sur le « numérique vert » : 21 octobre, en virtuel. Voir www.lasemainenumerique.be
Eduard Codde
06-10-2020