FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » FM Day 2020: Circularité et mine urbaine

FM Day 2020: Circularité et mine urbaine

(photo: credit Jasper-Eyers Architects)
[+] (photo: credit Jasper-Eyers Architects)

[+] (photo: credit Jasper-Eyers Architects)

[+] (photo: credit Jasper-Eyers Architects)

[+] (photo: credit Jasper-Eyers Architects)

[+] (photo: credit Jasper-Eyers Architects)

[+] (photo: bswei - 123RF)

[+] Frank Geets, administrateur général de Het Facilitair Bedrijf du gouvernement flamand.

Avec son ‘Project 2023’, Het Facilitair Bedrijf déploie un vaste projet immobilier évolutif axé sur la circularité. Il s’agit là d’un projet iconique qui concerne la rénovation et la réaffectation des fameuses tours WTC dans le quartier Nord de Bruxelles, à 3 minutes à pied de la Gare du Nord. Les axes principaux du projet sont la circularité, la neutralité énergétique, la maintenance durable, l’accessibilité et l’aménagement du poste de travail. D’ici fin 2023, 3.900 fonctionnaires flamands emménageront. « La circularité est fondée sur l’interprétation particulière ‘Urban Mining’ qui signifie que nous allons réutiliser les deux tiers des bâtiments existants comme matière première », explique Frank Geets, administrateur général de Het Facilitair Bedrijf du gouvernement flamand. « Les volumes de construction représentent 281.000 tonnes, dont 63,4% seront traités et réutilisés sur place, ce qui permettra de réaliser des économies significatives en flux de transport. Sur les 281.000 tonnes, 0,6% seront traités ailleurs, 31,3% seront recyclés et à peine 4,7% seront considérés comme des déchets. »

Lasagne
Le nouveau complexe se compose des célèbres tours WTC et d’une nouvelle construction intercalée. Pour les tours, les couches de construction à simple hauteur seront conservées, tandis que la nouvelle construction disposera de couches de construction à double hauteur.

Le ‘Project 2023’ représente 75.000 m² de surfaces de bureaux répartis sur 14 plateformes de travail, 14.000 m² de logements (127 appartements locatifs), 16.000 m² d’exploitation hôtelière (240 chambres), ainsi que des espaces de loisirs, des établissements horeca et des commerces. Les installations fitness seront partagées entre les fonctionnaires et les clients de l’hôtel (en soirée). Les fonctions seront positionnées en alternance – une couche de bureaux et un plateau résidentiel, par exemple – telle une lasagne.

Seul un tiers des nouveaux matériaux seront introduits. Ils sont certifiés Cradle-to-Cradle à 97% et disposent d’un passeport matériau. « Nous optons pour une durabilité intégrée, de la conception à la réalisation jusqu’à la gestion », souligne Frank Geets. « Il faut donc aussi accorder de l’attention à la gestion durable du chantier. »

Autosuffisant
Le ‘Project 2023’ est conçu tel un complexe autosuffisant ‘0 waste’. « Les flux de déchets deviennent des flux de matières premières », dit-on d’un air enthousiaste. Plus de 60% des besoins en eau sont couverts par la récupération, l’eau étant notamment réutilisée pour l’arrosage des plantations et le refroidissement des centrales de traitement d’air. Le traitement des eaux grises est également abordé selon les techniques adéquates.

L’approvisionnement énergétique utilise la géothermie (65% de la demande en chaleur et 50% de la demande en froid) et les panneaux solaires (1,4 MWp / 1000 MWh). Les pics de production d’énergie sont décalés par rapport aux moments crête de la consommation, ce qui rend l’autosuffisance plus accessible.

« Il faut encore se charger des achats circulaires » conclut Frank Geets. « De nombreux fournisseurs ne suivent pas, mais celui qui continue à chercher trouvera toujours quelqu’un d’intéressé. Même si ce n’est pas à 100%, c’est toujours ça de gagné. De plus, nos choix durables ont réduit de -20% les budgets de la nouvelle construction. »
Eduard Codde
19-11-2020