FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  

Infrastructure de charge et organisation du stationnement



La transition du parc automobile vers la propulsion électrique s’accélère suite à la décision du gouvernement dans la nuit du 17 au 18 mai de limiter la déductibilité fiscale aux voitures de société électriques dès 2026. Pour le Facility Manager, cela n’est pas sans conséquences car il/elle doit relever le défi de faciliter la charge des voitures de société électriques. Cela a des conséquences sur la zone de stationnement de l’entreprise. Lors d’un webinaire organisé par l’association flamande des architectes NAV, William Stinissen, conseiller technique chez ‘Volta’, a détaillé plusieurs aspects inhérents à l’installation de points de charge dans les parkings.

L’actuel Règlement général sur les installations électriques (RGIE) exige la sécurisation individuelle de chaque point de charge contre les surintensités via un fusible automatique et une protection contre le contact indirect avec un interrupteur différentiel (30 mA type A + 6 mA DC / 30 mA type B). « Chaque point de charge signifie  - pour les points de charge doubles souvent proposés pour les parkings d’entreprise – une protection distincte. Cette protection peut se trouver dans le point de charge ou à l’extérieur dans une boîte à fusibles (tableau de distribution). Chaque installation de point de charge va de pair avec une inspection obligatoire.

A court terme, une réglementation complémentaire va entrer en vigueur pour augmenter la sécurité. Ainsi, les points de charge devront être fixés sur un socle en béton et entourés d’une cage en acier pour éviter les dommages en cas de collision. Par ailleurs, un arrêt d’urgence de charge doit être installé à chaque entrée d’un parking.
Les prises de contact classiques présentes dans les zones de stationnement pour l’exécution de travaux de maintenance ne doivent pas être accessibles à la charge de véhicules électriques (Mode 2 = câble de charge pour une prise standard 16A).
Pour l’approvisionnement en énergie, voici ce qui est recommandé pour un ‘court séjour’ (< 5 heures) de voitures stationnées dans un parking :
  • Nombre de points de charge x capacité des points de charge x facteur 0,5 (par ex. 2 bornes de recharge à 11kW > 11kW en approvisionnement)

Et ce n’est pas tout…
Bien qu’elles soient encore en préparation, un certain nombre de règles de bonne exécution sont avancées. Il est notamment conseillé de prévoir une sécurité incendie sous la forme d’une détection thermique linéaire. S’il faut fournir des bornes de charge d’une capacité >50kW, une détection incendie automatique est alors recommandée.
Les points de charge sont à placer de préférence près des entrées des parkings.
Parmi les points d’attention, citons les influences externes (par ex. les substances corrosives et polluantes, la résistance aux chocs, la présence d’eau/d’humidité).
Une maintenance régulière de l’infrastructure de charge par des techniciens spécialisés est un autre must.

Le gestionnaire du réseau de distribution Fluvius avance une obligation de notification pour les bornes de charge (semi)publiques et travaille à une réglementation pour le raccordement de points de charge d’une capacité de 5 kW ou plus. Une obligation de notification et un raccordement triphasé sont donc à prévoir. A partir de 3 points de charge, le ‘load balancing’ sera peut-être imposé. Il s’agit de la répartition uniforme automatisée de l’énergie fournie aux points de charge pour éviter les pointes sur le réseau.
Eduard Codde
10-06-2021