FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Les dépenses technologiques en hausse à cause de la première vague Corona

Les dépenses technologiques en hausse à cause de la première vague Corona

(photo: Interxion)
(photo: Interxion)

Mondialement, les dépenses technologiques sont montées de 12,8 milliards d'euros par semaine durant la première vague corona, selon une étude de KPMG et Harvey Nash dans la période juin jusqu’à août. 4.200 CIO ont été questionné, dont plus que 130 en Belgique. La qu’au mois de mai l'analyste de marché Gartner prévoyait encore que la crise du Corona provoquerait une forte réduction de l'ordre de -7,3 pour cent, l'étude démontre une hausse des dépenses technologiques de quelque cinq pour cent (médiane). L’argumentation est de faire face à la crise. Néanmoins il est possible que les organisations ont dépensé nettement plus dans les mesures liées au corona, mais ont épargné sur d'autres investissements.

L’accent a été mis sur la sécurité et la confidentialité, ce qui s'avéra plus que nécessaire. Pas moins d’un quart des participants à l'étude ont constaté une hausse dans les cyber-attaques lancées contre leur infrastructure. Pour 42 pour cent il s’agissait de l'hameçonnage (phishing) ; 23 pour cent était lié au malware. Selon KPMG et Harvey Nash la sécurité est à la une et actuellement la deuxième compétence technologique la plus demandée après l'architecture d'entreprise.

Si mondialement les dépenses en matière de sécurité et de possibilités de télétravail démontrent une tendance à la hausse, le budget IT est sous pression. Avant la crise, 45 pour cent des CIO tablaient sur une augmentation de leur budget, contre 38 pour cent à présent.

Le marché Belge
Au cours de la première vague Corona, les CIO belges se sont surtout focalisées sur quatre types d'investissement: les implémentations à petite échelle de l'AI & Machine Learning (45%), SaaS (36%), l'automatisation intelligente (27%) et le nuage distribué (18%).

Étonnant aussi est le fait que neuf répondants sur dix sont préoccupés par la santé mentale de leurs collaborateurs. 66 pour cent d'entre eux ont décidé de mettre en œuvre des programmes de soutien en la matière.

L'étude fait découvrir des différences en priorités IT avant et après la crise du Corona. 'Développer de nouveaux produits et services' et 'tirer des notions utilisables des données' ne font plus parti du top cinq des priorités. Actuellement le top cinq est composé d’améliorer l'implication du client ; améliorer l'efficience opérationnelle ; améliorer la maniabilité et la vitesse d'introduction sur le marché ; fournir des prestations IT stables et consistantes, ainsi que habiliter la main d'œuvre.
Source: DataNews
Eduard Codde
20-10-2020