FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Une étude d’Idewe révèle des informations intéressantes sur la nouvelle manière de travailler

Une étude d’Idewe révèle des informations intéressantes sur la nouvelle manière de travailler

(photo: <a href='https://nl.123rf.com/profile_antoniodiaz'>antoniodiaz</a> - 123RF)
(photo: antoniodiaz - 123RF)

La nouvelle manière de travailler, également appelée travail hybride ou New Way of Working (NWOW), est en plein essor. Mais jusqu’où les organisations sont-elles prêtes à aller ? Dans quelle mesure le NWOW est-il lié au bien-être de leurs travailleurs ? Et surtout : que veulent réellement les travailleurs ? Pour répondre à ces questions, Idewe a interrogé 1299 décideurs et travailleurs. L’étude montre que les travailleurs pour lesquels l’organisation du travail est essentiellement hybride (c’est-à-dire une organisation du travail flexible dans laquelle les travailleurs peuvent déterminer où et quand ils travaillent, tout en étant soutenus par la communication électronique) ont un risque plus faible de burn-out et éprouvent plus de plaisir à travailler. Parmi les personnes qui ne bénéficient pas ou peu d’une organisation flexible du travail, 7 % présentent un risque accru de burn-out et 78 % éprouvent du plaisir à travailler, alors que les personnes disposant d’un aménagement de travail fortement hybride obtiennent des résultats nettement meilleurs à cet égard : seulement 2 % présentent un risque accru de burn-out et pas moins de 84 % éprouvent du plaisir à travailler. De plus, dans cette dernière catégorie, les besoins psychologiques fondamentaux d’autonomie et d’appartenance sont satisfaits à un degré plus élevé.
Guy Leysen
22-09-2021