FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Changement et résistance sont des concepts proches l’un de l’autre

Changement et résistance sont des concepts proches l’un de l’autre

(photo: <a href='https://nl.123rf.com/profile_artursz'>artursz</a> - 123RF)
(photo: artursz - 123RF)

Le Facility Management est continuellement occupé à changer. Aussi bons soient ces changements, ils se confrontent quasiment toujours à une résistance spontanée lors de leur implémentation. Les gens sont en effet connus pour leur attachement à une certaine routine. C’est certainement le cas lorsqu’il s’agit du déploiement de nouveaux concepts de lieu de travail, car cela est invariablement perçu comme un processus invasif. Quelques astuces pour atténuer cette résistance ou même la convertir en en un état d’esprit positif.

Un bon accompagnement nécessite du temps
Chaque changement, aussi petit soit-il, doit être communiqué de manière optimale. Le concept le plus attractif va s’effondrer lorsqu’il n’est pas ou mal compris. Le bon usage d’un nouveau concept (de lieu de travail) est déterminant pour la réussite. Les utilisateurs doivent être informés et accompagnés dans la gestion du changement.

La participation diminue la résistance
Quand un changement est imposé catégoriquement sans aucune possibilité de consultation, se manifeste alors la plus grande des résistances parmi les personnes concernées. Quand les personnes sont impliquées dans le changement prévu, cela tempère la résistance spontanée.

La forme la plus simple de participation est l’envoi d’une liste de questions. Il est utile de savoir ce qui plaît le moins, de façon à pouvoir ôter une part de résistance dès le développement du concept. Pour plus de participation, on peut réunir des groupes de travail afin d’aboutir à une sorte de co-création pour le nouveau concept. Il va de soi que tout ce qui apporté par les collaborateurs ne peut pas être repris dans le déploiement du concept. Ici aussi, il convient de communiquer et d’argumenter avec honnêteté.

Éviter d’être submergé
La résistance est également alimentée par le fait que les gens sont soudainement confrontés à un changement sans transition. Une implémentation par étape avec les changements prévus peut permettre de pallier à cela. Des dispositifs expérimentaux de nouveaux aménagements de bureau, des projets pilotes…Autant de possibilités pour les collaborateurs de découvrir en douceur ces changements, mais aussi de générer du feed-back, afin de peaufiner le concept final et d’avoir au bout du compte moins de résistance.

La communication est aussi une constante y compris après le changement
Après la mise en œuvre d’un changement, il ne faut pas croire que tout est réglé. Le retour des expériences qui suivent l’introduction d’un changement contribue aussi bien à l’amélioration qu’au développement de nouveaux projets. L’évaluation d’un projet est trop souvent oubliée, mais elle est pourtant essentielle au parcours d’amélioration constante visé par le Facility Management.
Eduard Codde
02-12-2021