FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Travail hybride et autre regard sur les budgets

Travail hybride et autre regard sur les budgets

(photo: <a href='https://nl.123rf.com/profile_goodluz'>goodluz</a> - 123RF)
(photo: goodluz - 123RF)

Bien que nous soyons à nouveau confrontés – sauf un jour par semaine – au télétravail obligatoire, il y a la conviction générale que le travail hybride est la nouvelle norme. Le travail mixte à la maison et au travail pose de nombreux défis, notamment pour les activités de communication, en particulier lorsque des réunions sont organisées avec des collaborateurs physiquement présents et des participants en ligne. Ceci exige des investissements dans des techniques adaptées, sans pour autant investir davantage.

En tant que Facility Manager, il faut partir du principe que pratiquement les réunions deviennent ‘hybrides’, tous les participants ne sont donc plus physiquement présents dans une pièce. Celui qui participe à distance – à la maison ou depuis un autre endroit – doit être impliqué et traité de la même manière. Une bonne intelligibilité est dès lors essentielle. De bons microphones et un placement correct optimisent la qualité du son. Une qualité d’image correcte contribue à une meilleure compréhension, notamment une meilleure transmission du langage corporel des participants. Les solutions techniques ne manquent pas, voyez cet écran qui suit l’intervenant, mais cela demande des investissements adaptés. Ce ne doit pas nécessairement coûter plus cher, la solution peut venir d’une réorganisation des budgets liés à l’aménagement de bureau. Le travail hybride permet de dépenser moins pour l’espace de bureau et les postes de travail conventionnels, ce qui libère du budget pour le support technique du travail hybride.

Si l’équipement technique est important, ce n’est en soi pas un facteur de réussite du travail hybride. L’attention portée à l’aspect social est une constante. Outre l’adaptation de la technique, il faut adapter la politique d’entreprise. Les collaborateurs doivent pouvoir continuer à se voir car ce sont des êtres sociaux !

Politique de travail hybride
Malgré des périodes répétées de télétravail forcé, le travail hybride reste un phénomène relativement nouveau et incertain. Les collaborateurs ont dès lors besoin d’une politique d’entreprise sur le travail hybride comme ligne directrice pour l’utilisation des techniques associées, l’organisation du temps, l’assurance d’une permanence au sein des équipes, l’accessibilité, etc.

Idéalement, un tel manuel émane des équipes afin d’établir ensemble les besoins de chacun. Les différences entre les collaborateurs et leur situation familiale sont alors traitées de manière optimale.

Parfois, l’expérimentation peut fournir la solution d’un réglage optimal, l’essai durant un mois de ce qu’une équipe a proposé, puis l’évaluation. Le passage au travail hybride est un puzzle qui demande du temps pour bien le faire.

Finalement, la politique définie doit être pratique, le fonctionnement de l’organisation ne peut jamais être mis en péril et une attention particulière doit être accordée au lien avec l’entreprise.
Eduard Codde
09-12-2021