FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » L’avenir hybride: plus ou moins de mètres carrés?

L’avenir hybride: plus ou moins de mètres carrés?



Nous entrons dans 2022 avec de nombreuses incertitudes et divers indicateurs sur ce à quoi le bureau devrait idéalement ressembler aujourd’hui et demain. Une des questions pressantes auxquelles les Facility Managers et/ou Real Estate Mangers doivent trouver une réponse concluante est de savoir s’il faut prévoir plus ou moins de mètres carrés.

Les changements se suivent  
Le télétravail rendu obligatoire suite à la pandémie de Covid-19 a été un changement radical. Le retour au bureau – quand et sous quelle forme  – sera également vécu comme un changement et ne sera pas aussi facile qu’on peut le penser. Le poste de travail moyen dans un environnement de bureau est en effet moins bien évalué qu’un poste de travail à domicile, d’après l’indice Leesman. « Il va falloir fournir un effort supplémentaire pour considérer le bureau comme un environnement de travail fantastique et inciter les collaborateurs à se détourner du télétravail », explique Gideon van der Burg, Managing Director Benelux de Leesman.

Leesman avance trois enseignements fondés sur plus de 10 ans d’études concernant l’influence de l’environnement de travail sur la satisfaction et par conséquent les performances des collaborateurs au sein de l’organisation :

  • La forme suit la fonction. Un bon environnement de travail doit être fondé sur l’activité des collaborateurs et ce qui est nécessaire pour qu’ils puissent prester correctement. L’environnement de travail physique et les services doivent être adaptés, tant à la maison qu’au bureau, en tenant compte des profils de collaborateurs plus orientés vers le bureau ou la maison.
  • La collaboration n’est pas un tout. Le travail de concentration est une part importante du télétravail. Cependant, tout le monde ne peut pas se concentrer sur son travail à la maison. De plus, seuls 9% des personnes viennent au bureau pour la rencontre et la connexion. Les 91%  restants réalisent aussi un travail de concentration. Déjà en 2018, il avait été constaté que lorsqu’un environnement de travail ne favorise pas la rencontre et le travail de concentration, l’évaluation affichait un score faible. Un tel environnement de bureau nuit aux collaborateurs au lieu de les stimuler.
  • La grande différence entre les environnements de travail les plus appréciés (Leesman+) et la moyenne des environnements de travail est la résultante de la variation des espaces de travail. Et cela sera encore plus prononcé avec l’actuelle communication ‘video first’ croissante. Considérez le confort acoustique inadapté comme l’un des plus grands tueurs de productivité !

N’attendez pas
En ce début d’année 2022, l’incertitude maintient donc le Facility Manager sous son emprise. Leesman recommande d’agir selon le principe ‘échouez vite et apprenez plus vite’. Effectuez dès aujourd’hui un certain nombre de changements mais gardez un œil dessus pour réaliser rapidement les ajustements nécessaires. Gideon van der Burg: « Le déploiement du télétravail (obligatoire) conduit à des économies de coûts sur le nombre de mètres carrés tandis que le point de départ pour soutenir au mieux les collaborateurs doit persister. Dans certains cas, ce peut être réalisé avec moins de mètres carrés et de coûts mais n’oubliez alors pas d’inclure tant les données de coûts que les données des avantages dans chaque processus décisionnel. »

Eduard Codde
21-01-2022