Profacility - Workplace : Design, Build & Operate
Workplace Projects > Offices
| FR | NL
image (0)
image (1)
image (2)
image (3)
image (4)
image (5)
image (6)
image (7)
image (8)
image (9)
image (10)

CBRE


Conception créative et multi-facettes des nouveaux espaces de travail de CBRE

La société CBRE, spécialisée dans le conseil immobilier, s’est récemment installée dans les immeubles de bureaux les plus modernes du Boulevard de Waterloo dans le centre de Bruxelles, entre la Porte Louise et la Porte de Namur. Au-delà du changement d’immeuble, ce déménagement constitue une véritable évolution de la philosophie liée à l’espace de travail. Et le résultat est tel qu’il vous fait oublier tout ce que vous avez déjà vu en matière de bureaux pratiquant le “nouveau travail”.

La principale raison du déménagement reposait sur la volonté de CBRE d’occuper une position plus centrale que celle offerte par l’immeuble de l’Avenue Lloyd George, le long du Bois de la Cambre au sommet de l’Avenue Louise. Le nouvel emplacement présente des avantages en termes de visibilité, mais surtout d’accessibilité et de mobilité : à peine une minute à pied de la station de métro de la Porte de Namur avec sa connexion directe à la Gare du Midi et un seul arrêt pour rallier les deux autres gares principales (Centrale et Nord). En termes d’espace, les nouveaux immeubles s’étendent sur 2.300 m2, légèrement moins que celui de l’Avenue Lloyd George. Notons qu’il ne reste que deux bureaux ‘fermés’ - un pour le CFO (pour des raisons évidentes) et un pour le CEO - bien que ce dernier soit lui aussi utilisable par l’ensemble du personnel.

A la question de savoir si la tendance post-Covid parmi les entreprises sera de disposer d’un espace de bureau accru ou moins important, Lionel Andries, Responsable du département Workspace, répond : « Je ne pense pas qu’il y ait de tendance de fond car les besoins sont différents dans chaque cas. Je pense que les bureaux vont plutôt devenir des lieux de meetings, d’échanges, de formations et surtout ils devront être flexibles. » Le télétravail est possible chez CBRE et est d’ailleurs pratiqué dans une certaine mesure, mais une large part du personnel déclare être heureux de venir au bureau.

En effectuant un changement fondamental dans la manière dont fonctionnent les bureaux, CBRE voulait à la fois attirer et conserver les talents (les générations Y et Z placent davantage d’importance dans la mobilité flexible et les conditions de travail que dans quoi que ce soit d’autre).

Trois étages, une philosophie, pas de répétition


La première réflexion sur le design intérieur a débuté en juillet 2019, bien avant la Covid 19. Heureusement, la philosophie appliquée au cadre de travail décidée par CBRE incluait un maximum d’espace pour des raisons de confort et d’efficacité, de sorte que la distanciation sociale était déjà intégrée. Les trois étages de bureaux ont été aménagés en réservant les deux étages inférieurs aux départements et le niveau supérieur aux espaces de réunion pour les clients et partenaires commerciaux. Néanmoins, des salles et espaces de réunion petits et grands / ouverts et fermés sont prévus à chaque étage « de travail ». Et chaque département interne est situé dans ce que CBRE appelle le « village » - une zone dotée de bureaux nomades et d’autres postes de travail, tous entièrement flexibles. Le personnel peut choisir de s’installer à un bureau, de se rendre dans une salle de réunion privée, fermée et insonorisée ou de s’asseoir dans un des sofas ou une autre aire informelle. La décoration - couleurs et mobilier - de chaque local et zone est différente créant un sentiment de pièces de vie plutôt que de bureaux. La plupart des zones ouvertes peuvent aussi être privatisées en utilisant des cloisons en rideaux. Les déchets sont triés dans des zones sociales et divers types d'eau potable sont distribués à partir d'une fontaine spéciale.

Le dernier étage propose une autre variété de salles de réunion allant d’espaces avec de petites banquettes à une ambiance ‘club’ avec fauteuils en cuir… On y trouve aussi un véritable bar avec tabourets et baby-foot. Des cabines téléphoniques blanches permettent de passer des appels téléphoniques sans se faire entendre. Dans la mesure où le bar et la salle à manger se trouvent à cet étage, il est interdit de manger et de boire aux deux niveaux inférieurs. Chaque étage abrite aussi un ‘espace silencieux’ spécialement dédié.

Les nouveaux bureaux ont, en effet, été conçus en intégrant pas moins de 10 types d'espaces différents. Il s'agit notamment de grandes et petites salles de réunion, de coins salon informels, d'un ‘local de brainstorming’ et de zones silencieuses…

Sans papier


Autre caractéristique qui distingue ces bureaux : le degré de connectivité. CBRE va bannir autant que possible le papier, utilisant de grands écrans dans chaque salle de réunion et dans certains couloirs pour toutes les communications internes. Tout fonctionne en appuyant simplement sur un bouton ou un écran, et les tableaux blancs de certaines salles de réunion sont également électroniques - faire glisser un ‘stylo’ sur le tableau crée l'image ou les mots et le tableau n'a pas besoin d'être nettoyé. Les réservations des salles de réunion sont centralisées par le biais d’un système intranet. Tous les écrans d'ordinateur sur les bureaux, ainsi que les écrans dans les zones de réunion, sont ‘plug & play’ de sorte que tout le personnel puisse utiliser chaque zone pour travailler ou participer à une réunion.

CBRE dispose de son propre département Workspace (activités Design & Build) mais a travaillé avec un certain nombre de partenaires pour les différents éléments (voir cadre). « Nous avions l’avantage », poursuit Lionel Andries, « que grâce à notre propre département interne composé d'architectes, d'architectes d'intérieur, d'ingénieurs et de chefs de projet, nous avons vraiment pu créer exactement ce que nous voulions. Nous n’avons pas juste fait appel à un service externe de design ». Tout le HVAC et l'éclairage ont été modifiés et la consommation d'énergie réduite au minimum.

Pour CBRE, ces bureaux constituent bel et bien une vitrine vivante montrant aux clients tout ce qui est possible. Sur ce point, Lionel Andries déclare : « La réflexion stratégique derrière la conception de ces nouveaux bureaux était basée sur les principes du bureau rangé et flexible. Nous avons mis un point d'honneur à sensibiliser nos collaborateurs aux avantages d'un espace de travail agile, flexible et bien organisé. Tous les efforts ont été consentis pour adapter l'environnement de travail à l'utilisateur et non l'inverse. »

Tim Harrup

Photos Marc Detiffe  

Partenaires et fournisseurs ayant participé au projet


MOBILIER DE BUREAU


PLAFONDS CLIMATISANTS


DÉMÉNAGEMENT


PLAFONDS MODULAIRES


PROTECTIONS SOLAIRES































Last update: 13/10/2020 12:37:03